Sophie January 17, 2018

Les erreurs à ne pas commettre quand on prépare un smoothie

L’accessoire santé par excellence, un smoothie peut perdre toutes ses vertus si l’on ne respecte pas quelques règles.

Ajouter du sucre à la préparation

La mauvaise nouvelle, c’est que même si en goûtant, votre palais vous fait entrevoir qu’il n’a pas sa dose du jour, il va falloir que vous leviez le pied sur le sucre : “ Il faut bien penser que le smoothie est une boisson à base de fruits, qui apporte donc du sucre naturel, le fructose. Si l’on en ajoute, on sera dans l’excès” nous explique Sophie delcourt, diététicienne nutritionniste. Même si votre mixture vous semble trop fade, n’utiliser pas de sucre blanc, utiliser plutôt pour du miel avec une à deux cuillère à café, par personne.

Mettre plus de deux fruits

En mettant plus de deux fruits dans son smoothie, on fait certe le plein de vitamine, mais on ajoute également beaucoup plus de sucre. “D’après les recommandations officielles de l’OMS, l’apport quotidien de sucre pour les adultes doit être de 30 g maximum et de 15 gr pour les enfants. Et lorsque l’on sait qu’une portion de fruits en représente en moyenne 12 g, il est indispensable d’en limiter le nombre” nous informe la diététicienne nutritionniste Ysabelle Levasseur. Il ne faut pas oublier que le smoothie contient des fruits mixés et donc des fibres qui sont brisées, celles-ci ne ralentissent plus l’absorption des sucres et cela augmente donc l’index glycémique. Ainsi, une sensation de faim apparaît peu de temps après.

Le préparer à l’avance et le consommer plus tard

C’est une erreur de procéder ainsi : “ Les vitamines sont très fragiles. Si on laisse la boisson à l’air pendant dix minutes, elle se retrouve appauvrie en vitamine C par exemple “ , détaille Ysabelle Levasseur. Il existe tout de même une astuce si vous voulez consommer votre mixture plus tard, c’est : le jus d’agrumes. Et plus particulièrement le jus de citron, qui empêche l’oxydation.

Ne pas mettre d’huile dans sa préparation

Les deux peuvent paraître incompatible et pourtant l’huile est fondamentale afin que l’organisme puisse assimiler certaines vitamines qui sont liposolubles. “ Pour faire le plein de vitamine A (bonne pour la vue et la peau), de vitamine E (antioxydante), la vitamine K (rôle essentiel dans la coagulation du sang)ou de vitamine D (utile pour la minéralisation des os), on mélange une demi-cuillère d’huile de lin à son smoothie. C’est ainsi que l’on bénéficiera du beta-carotène de la carotte par exemple ”. Vous pouvez également ajouter des herbes aromatiques comme du persil, riche en vitamines et minéraux, ou du thym, antiseptique, dans sa préparation. Dans le but d’optimiser la teneur en micronutriments, vous pouvez opter pour de la poudre de chanvre ou d’açaï.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*