Sophie January 17, 2018

Pourquoi la moto jouit elle d’une mauvaise image ?

Triumph, le triomphe des gros moteurs recouverts par des belles lignes, par des carénages élégants, par des courbes alléchantes, Harley davidson, le succès de l’amérique, de la protubérance, du confort et de la puissance. Suzuki, la classe asiatique, l’aérodynamisme, la vitesse, la course la compétition. Chaque moto possède une âme, chaque moto possède une image, chaque moto, chaque marque a un sens, un but, un objectif précis. Chaque moto est une personnalité, un prise de parti parfois, et la moto peut devenir quasiment politique parfois. Mais la moto est mal vue, la moto est critiquée, la moto fait peur. Pourquoi jouit elle d’une si mauvaise image ? Pourquoi la moto fait elle peur à la ménagère, et pourquoi est elle aussi attirante pour les adolescents et adolescentes, qui l’aime alors pour montrer leur coté rebelle ? Qu’est ce qui a fait que la moto est devenue un instrument du diable ?

Et bien pour plusieurs raisons, et certaines sont plus évidentes que d’autres.

Tout d’abord, la moto a été diabolisée, en partie à cause de sa dangerosité. En effet, la moto tue plus que la voiture, proportionnellement, et est plus dangereuse. Un motard est aussi considéré comme un fou sur la route, et il n’y a aucun intérêt, disent ils, à respecter les limitations de vitesse, à respecter le code de la route en moto. Le motard fait ce qu’il veut. Les cheveux au vent, le blouson en cuir fermé jusqu’au cou, les bottes remontées, lacées et la visière baissée, il est alors invincible. Le motard peut pousser sa bécane, pour frôler avec le risque mortel. Il peut doubler toutes les voitures, se garer n’importe où, et possède une accélération bien plus rapide. Mais la moto ne possède pas de corps protecteur, et si l’on ne prends pas en compte cette sale race qu’est le scooter à toit, immondice inventée par le diable surement, il n’existe pas de moto protectrice. Ainsi, les chocs sont plus brutaux, les coups plus violents, et donc les risques plus grands.

Alors la moto est attirante. Alors, on se ent pousser des ailes quand on tient le guidon d’une bécane. Alors le gentil garçon, le gendre idéal devient un bad boy, et impressionne par son audace. C’est pour cette raison que la moto fascine autant, c’est parce qu’il faut beaucoup de courage pour conduire de tels engins de mort. La moto fait office d’autoroute pour l’enfer comme le chantait ACDC.

La moto a aussi été diabolisée par la pop culture. En effet, la moto est littéralement diabolisée dans des comics et des films comme Ghost Rider, car associée au diable. La moto va vite, est puissante, et est dangereuse.

Ainsi, elle jouit d’une mauvaise image auprès des mères et des pères au foyer, protecteur de la folie destructrice de leurs enfants, voulant conduire un de ces engins du diable. Et même si la moto n’est pas aussi dangereuse qu’on le dit, il est bien qu’elle jouisse d’une mauvaise image car, comme le dit le dicton, mieux vaut prévenir que guérir.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*