Les clients deviennent de plus en plus exigeants de nos jours. Les consommateurs sont plus soucieux des enjeux environnementaux, ils veulent également manger plus sainement. Les offres des restaurants doivent constamment s’ajuster avec ses demandes des clients. La concurrence dans la restauration est très forte. Ouvrir un restaurant n’est donc pas une décision à prendre à la légère car cela demande beaucoup de temps et d’engagement. Quelles sont donc les étapes à suivre pour l’ouverture de son restaurant ?

Etes- vous vraiment prêts à ouvrir un restaurant ?

En général, les restaurants sont ouverts le matin et ferment très tard le soir. En outre, la majorité des restos sont ouverts 6 jours sur 7. Cela signifie qu’ouvrir un restaurant est une activité chronophage. Le rythme est également très dur et la concurrence est très forte. Cependant, avoir son propre restaurant peut rapporter beaucoup. En France un cafetier-restaurateur peut gagner jusqu’à 8132 euros par mois. Le salaire moyen est de 3275 euros par mois selon FCGA en 2019. La première étape qu’il faut faire est donc de s’assurer qu’on est vraiment prêt à ouvrir un restaurant. De se demander si être restaurateur correspond bien à votre vision et votre mode de vie.

ouverture de son restaurant 1Faire une étude de faisabilité

Avant de se lancer dans ce domaine, il est très important de faire une étude préalable du marché. Connaître tous les acteurs du marché notamment la concurrence et la demande est nécessaire pour déterminer s’il est intéressant et rentable d’ouvrir un restaurant dans un endroit quelconque. Après avoir fait l’étude des acteurs du marché, il faut chercher le local idéal pour votre activité. En effet, l’emplacement est un facteur qui contribue à la réussite ou à l’échec de votre entreprise.

Faire les calculs financiers prévisionnels

Etablir un dossier de projet qui montre les détails financiers est indispensable d’une part pour évaluer les dépenses afin de déterminer la rentabilité du projet à long terme. D’autre part, le dossier de projet permettra de convaincre des potentiels investisseurs dans le cas où vous ne disposez pas des sommes suffisantes pour démarrer le projet.

Réaliser le projet d’ouverture de restaurant

Les petits détails qui font la différence

Une fois que toutes ces étapes sont terminées et que vous jugez que l’ouverture d’un restaurant est rentable. Il vous faut maintenant penser aux détails comme le nom du restaurant, les plats à servir aux clients, les boissons, le thème de la décoration intérieure. En effet, il faut avoir un point fort par rapport aux autres pour se démarquer.

Les démarches administratives et juridiques

Pour ouvrir un restaurant, il y a de nombreuses démarches administratives comme l’obtention d’un permis d’exploitation, les formations en hygiène haccp, la licence pour les boissons alcoolisées, etc. Il vous faut également choisir votre statut juridique. Par exemple, si vous êtes indépendant, les statuts d’entreprise individuelle, d’entreprise individuelle à responsabilité limitée ou entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée sont convenables. Pour une association avec d’autres actionnaires, le statut de SARL « société à responsabilité limitée » ou SAS « société par action simplifiée » est adéquat.